Zur französischen Website wechseln  Zur deutschen Website wechseln
   Date: 2014-08-22 Accueil Notre galerie Téléchargements Horaires d’ouverture Mentions légales Time: 03:56 

Menu principal


Articles
Notre savoir faire :: Le poêle en faïence

LE POÊLE EN FAÏENCE

 

kachelofen-1.jpg

 

Employé depuis la nuit des temps, ce principe de chauffage est aussi appelé poêle à inertie. Si l’un de ses ancêtres est sûrement l’hypocauste des Romains, il évolue à travers le poêle russe ou encore plus récemment le poêle alsacien en faïence. 

En raison de ses multiples avantages, tels que le confort de la chaleur par rayonnement ou l’économie importante de combustible, et poussé par le vent de l’écologie, ce système de chauffage se répand désormais même sous les latitudes où le climat est plus clément.

Le principe du poêle de masse est de stocker dans la masse qui le constitue l’énergie d’une flambée afin de la restituer régulièrement et progressivement sur une longue durée. Généralement, une flambée d’une à deux heures permet de chauffer pendant vingt deux heures environ, ce qui permet à son utilisateur  de ne faire qu’une flambée par jour. Selon la masse du poêle, les flambées sont plus nombreuses et réparties en deux ou trois fois par jour. Plus la masse est faible, plus le nombre de flambée sera important.


 

 Pour accroître l’efficacité de la flambée, le poêle de masse utilise le principe de la postcombustion.

Ce principe vise à obtenir dans la première chambre de combustion une température suffisamment  élevée des gaz émis par la flambée pour déclencher leur combustion dans une deuxième chambre. La température alors obtenue est de l’ordre des 1000°C. Pour pouvoir enflammer la créosote produite par la première combustion incomplète, il est nécessaire d’obtenir dans la première chambre une température de l’ordre de 600°C qui ne peut être obtenue que dans un foyer fermé. Il est aussi nécessaire d’apporter un complément d’oxygène qui sera fourni soit par un excédant d’air primaire (air arrivant dans la première chambre), soit par une arrivée d’air secondaire (injecté entre les deux chambre).

Une fois que des températures élevées sont obtenues, il serait dommage de perdre toute cette énergie en rejetant directement les fumées dans le conduit de cheminée. Aussi le poêle de masse est-il construit de manière à faire descendre ce flux sur une distance de deux mètres environ. Cette distance permet de diffuser la chaleur dans la masse par conductivité et ainsi de faire passer les gaz de 1000°C à 250°C avant de les laisser s’échapper dans la cheminée.



 

kachelofen-2.jpg


Les avantages sont multiples, allant du point de vues écologique au point de vue sanitaire. La chaleur dégagée par le poêle de masse est principalement rayonnante (souvent comparée à l’action du soleil) apportant un confort rapide et homogène.

Ce mode propagation évite aussi le brassage des poussières par une masse d air chauffée par convection. La consommation de bois est réduite à six stères de bois par saison de chauffe pour 150 m2. Les émanations ne sont plus chargées de particules nocives et polluantes grâce à une combustion plus complète, ce qui fait de ce système de chauffage l’un des plus performants qui soit. 



Avec une cheminée en faïence, l hiver peut venir

kachelofen-3.jpg
La cheminée en faïence a toujours été synonyme de confort et de bien-être. Cela n est pourtant pas la seule raison pour laquelle vous allez choisir ce type de chauffage. Des arguments économiques viendront également peser dans la balance. L économie d énergie que les cheminées permettent de réaliser est en effet un argument décisif pour de nombreux clients. Aucun autre système de chauffage n offre, à confort égal, une consommation d énergie si faible. En effet, sous son joli manteau, la cheminée abrite une technologie très avancée. Ce confort est positif pour l environnement et pour votre porte-monnaie.

Les cheminées en faïence montées conformément par des spécialistes donnent les meilleurs taux démission, quil sagisse de poêles en catelle ou encore dune cheminée équipée dun foyer permettant de brûler du bois de chauffe sec de manière extrêmement efficace et écologique. Vous obtiendrez des taux démission qui dépassent largement nimporte quel norme législative. Il va de soi que cela ne fonctionne qu avec du bois naturel, contenant au maximum 20 % d humidité résiduelle. Le bois de chauffe doit donc avoir été stocké 2 à 3 ans dans un endroit aéré avant de pouvoir être consumé dans la cheminée.

Conclusion : la cheminée aussi a besoin dune bonne alimentation pour être efficace !

Le manteau de la cheminée lui apportera la touche personnelle, et elle sera le centre dintérêt de votre maison et lendroit où la famille aimera se retrouver pour les longues soirées dhiver.

 


 

 

 

 


Actualités


Nos Revendeurs

Nos partenaires

La région


Rechercher

titre  texte